POURQUOI VOUS ETES TOUS BEAUX


Je vends des sapes dans une boutique. Ce n’est pas le dream job. Les gens sont parfois cons. Les horaires merdiques. Le contexte froid. Et le manque de but-à-atteindre-dans-la-vie est certain. Souvent, je me perd en aigreur. Il est difficile de plier des fringues toute la journée et d’y trouver un épanouissement personnel. Et lorsque pour la 18eme fois en 3h, un client décide de te prendre pour un mur et oublie de répondre à ton bonjour, il est tout naturel de penser à un étranglement par pull over.

N’ayez crainte, on sait encore garder notre sang froid (il nous arrive de prendre une pile de t-shirt comme oreiller, et d’hurler à votre mort dedans, mais on gère).

Pourtant, il y a bien une chose que j’aime dans cette vie, c’est l’Homme. Et une fois de plus aujourd’hui, mon coeur fut attendri par tant de vulnérabilité. J’ai eu envie de prêter mes yeux au monde pour qu’on y voit plus clair (ou plus rose).

Une jeune femme, grande, brune, bronzée, avec un sourire immense et des yeux doux, a demander mon aide pour une tenue. D’ailleurs, petit aparté les gars, vous n’achetez pas une maison là, vous avez vraiment besoin de nous pour un fut?! ENFIN BREF. Cette femme toute pulpeuse s’est livrée à moi, convaincu de sa perte. Une trentaine de minutes passées à ces côtés m’ont fait fondre, (et ont remis en question ma sexualité. AUTRE DEBAT) Bon on s’en tape de ce qu’elle a choisi ou non. Ces hanches l’embarrassée, l’avis de son copain l’inquiétée, des talons? Des ballerines? Une telle indécision cette femme! Son trouble dans toute sa douceur, comme un tiramissu (comment du café peut il vous rafraîchir si onctueusement la bouche?). Elle était juste fragile.

Mais je suis tombée en amour pour elle. Cet humain qui avec tendresse et incertitude se regarde, qui ne voit pas le mal pour autant, qui voit ses défauts sans en être abattu, qui souri car la bataille n’en est pas une. Je ne sais plus quels sont les vrais canons de beauté, en existe t-il vraiment? Je ne vais pas mentir et vous dire qu’un ventre plat ne me fait pas rêver, mais on s’en branle un peu non? la beauté c’est quelque chose qui te prend aux tripes et t’empêche d’aller voir ailleurs, et qu’est ce qui te prend vraiment aux tripes? Un petit nez? Des yeux supra symétriques? (DES BOOBS me crie mon côté graveleux) ou plutôt un truc chelou que dégage l’être lui même? On parle d’harmonie, c’est pas pour rien! Et lorsque cette aura solaire se fait ressentir au travers d’une authenticité unique, propre à chacun d’entre nous, bah moi je fond.

Les gens sont beaux bordel, leur humilité et leur innocence m’émeut. People, I love you.

Vos défauts sont vos atouts, et vos atouts sont juste un passe partout.  C’est si subjectif. Et puis de toutes façons aux yeux des asiat’ on se ressemble tous, et vice versa, donc voilà. Demain les roux vont conquérir le monde et personne ne s’y attend. On en parle de ça?