ENTREVUE AVEC CUPIDON


L’interview se passe dans une petite campagne Normande. Loin de tout. Cupidon attend debout au milieu d’un champ, lampions au ciel, tapis et coussins en guise de matelas, mets colorés dans des vasques d’argent, l’envie de se déshabiller et de faire couler le vin à même la peau n’est pas loin.

P

L’endroit est tout à fait idyllique. Je suis déjà en train de tomber amoureuse de vous. -Cupidon sourit- D’ailleurs, est ce possible? avez vous quelqu’un dans votre vie? Peut on tomber amoureux de vous?

C

Evidemment! Psyché est ma compagne de toujours, on travaille énormément ensemble donc c’est parfois compliqué. Pour être honnête, notre histoire n’a jamais était simple, avec ma mère qui aime faire des siennes… Mais bon, si je commence à vous raconter mes histoires de famille on en a pour un siècle! Vous sembliez avoir quelques sollicitudes la dernière fois que nous nous sommes eus, racontez moi tout.

P

J’ai peur de paraïtre totalement novice en matière d’interview, mais le sujet est si complexe, que là, face à vous, je n’ai plus de mots! Allons y simplement, l’Amour pour vous, c’est quoi réellement, aujourd’hui en 2016?

C

Je comprend votre difficulté face au vocabulaire manquant, dans mon domaine, les gens perdent toute aptitude à communiquer. Je provoque des "zha zha zhu", des "papillons dans le ventre" et je ne vous parle même pas de tous les quiproquos et mauvaises interprétations engendrés par tel ou tel verbe/sujet/complément !

L’Amour, laissez moi reflechir...n’est ni une drogue, ni un remède. Ni un miracle ni un rêve. C’est un sentiment, une sensation, quelque chose d’indicible et de different pour tous, et de totalement unique à chacun. Il n’y a pas de bon ou de mauvais amour, il y a juste des personnes qui sont plus douées que d'autres pour aimer. Loin de moi l’idée qu’aimer est chose facile. Mais, vous aimez vous compliquer la tâche. -il soupire et me regarde droit dans les yeux, les sourcils froncés- Vous êtes un peu tordus non?!

-fou rire commun-

Il reprend. Ok, avec mes antécédents, et mes fréquentations, questions comportements, on se pose là. Mais après toutes ces années à vous regarder, je m’y perd.

P

Donc, l’Amour pour vous en 2016… ?

C

J’espérais que mes niaiseries vous auraient suffit…. dit il du coin de la bouche, avalant un raison de l’autre.

P

Nope !

C

L’Amour, c’est lorsque la tempête apporte le calme. c’est un refuge sans clôture, c’est une image, un son, un parfum. Moi je plante mes flèches, je vous aide un peu à ouvrir les yeux.  D’ailleurs c’est plutôt ça mon vrai job. Je ne vous insuffle pas les sentiments, l'Amour est quelque chose que vous possédez déjà. Vous apprenez juste à le dompter. Je ne suis là que éclairer un chemin pas si évident à prendre.

P

Vous admettez vous même que c’est compliqué d’aimer?

C

Disons qu’a force de vous voir vous prendre des murs, je veux bien le croire ah ah!

-silence-

C

Oh si, c’est rigolo?

P

C

D’autres questions? Un peu de vin?

P

Niveau SAV, on a souvent entendu dire que c’était un peu le bordel de votre côté? Un mot la dessus?

C

Vous allez me penser taquin (et vous n’auriez pas tort) mais je n'ai jamais, à qui que ce soit, parler de tenir un SAV, c’est déjà galère de gérer le ratio bénéfice/perte de mes flèches, si en plus je dois revenir sur vos erreurs! Je vous l’ai dis, j’indique le chemin uniquement. Vous seuls êtes maîtres du reste.

Et c’est pour ça qu’aujourd’hui vos amours sont tumultueux. Entre les décisions prises trop tôt ou trop tard, les peurs inexpliquées, les généralités infondées, sans compter vos pulsions, le SAV est tout simplement ingérable. -il hoche la tête à la négative de façon incessante- hun hun, L’Homme met un temps incroyable à saisir ce qui est bon pour lui. L’Amour n’est pas une option. Voilà ce que j’aimerai que les gens comprennent. L’Amour est vital.

P

Avez vous des conseils au moins? C’est comme nous fournir un gadget multifonctions japonais sans en fournir la notice cette histoire!

C

Il est vrai que je joue les arrogants avec mon Amour simple et facile. Disons qu’il est multiple et bienveillant. Les erreurs sont regrettables, ou font naitre des remords. Mais allez y, gardez cette bienveillance et foncer! Apprenez de vous même, mais ne vous freinez pas. Jamais. Arrêtez avec cette trouille. C'est d'elle que tout commence.

P

Et sinon, vous avez toujours voulu faire ce job?

C

Vous savez, avec des parents un peu mégalomanes comme les miens, j’ai voulu un peu d’ombre. Voir plus petit.

J'ai toujours voulu être jardinier. Honnêtement ça fait pas bling bling, mais je voulais répondre aux requêtes du type fêtes des grands-mères ou premier rendez vous, aujourd’hui c’est un oubli total, plus personne ne s’offre de fleurs. Tellement triste. -il se ressert du vin d'un air exaspéré. Et puis mon père me voyait tireur d’élite. J’ai l’impression qu’on a trouvé un compromis avec mon arc et mes flèches.

P

Et donc aujourd’hui, une réorientation en vue ou vous êtes bien?

C

Malgré la taille et les responsabilités qu’imposent mon métier, je n’abandonnerai mon poste pour rien au monde. On parle d’Amour là! Qui s’en détournerai?!

Cupidon lève ses bras vers moi, comme s’il attendait une réponse, nous sourions en silence face à cette question rhétorique.

Ramassant quelques pâquerettes au sol(dont il fera une couronne plus tard, et m’en vantera les bienfaits sur le moral de quiconque) il conclut :

L'Amour n'a d'égale que cette nuit. Que le ciel nous soit étincelant d'étoiles, ou recouvert de nuages, nous pouvons décider deux choses: s'émerveiller sous ces dessins de diamants, ou profiter de l'obscurité pour reposer notre âme. Et par un heureux hasard de la vie, les deux choix s'épousent bien souvent.

<3